Samedi 12 mars 2011 6 12 /03 /Mars /2011 22:04

Quand on fait le choix de mener son enfant vers l'autonomie... autant l'appliquer aussi à soi-même. Ainsi nous essayons au quotidien d'apprendre à faire des choses par nous-mêmes (cuisine, bricolage, etc.), et donc d'être autonomes dans nos déplacements. Prendre notre vélo est pour nous aussi simple que respirer. Alors au moment de partir en vacances, on ajoute quelques sacoches sur le porte bagage, une tente et les duvets. Mais avec un enfant, comment faire ?


Pas question pour nous de troquer nos vélos pour une voiture familiale. On a trop de respect pour l'air que notre fille respire (et les 5 milliards de petites personnes sur cette terre).

 

On a donc testé la remorque de vélo pour le transport d'enfant (appelé aussi carriole). Voici l'état de nos recherches et réflexions menées en avril 2010.

 

IMGP0197blog


Il existe de nombreux fabricants et distributeurs. Chacun peut y trouver son bonheur en fonction de son usage. Adeptes des longs voyages à vélo et pourquoi pas dans des pays lointains, nous avons exclu de fait les carrioles conçues pour le quotidien, la balade dominicale ou les aller-retour chez la nounou ou autre crèche à 500 mètres de la maison.


Au moment de nos recherches un site nous a été bien utile pour mener la recherche de la future cabane mobile de notre petite :  "Deux plus deux"  http://www.carrioles.com


Eckart Hangg, le responsable que j'ai croisé lors d'un salon vélo, est de surcroit très sympa ! Il distribue pour la France la plupart des modèles de remorques. Le site est l'occasion de comparer les produits (libre après d'aller sur le site des marques ou sur les forums à la recherche d'autres éléments). Seul problème en y retournant aujourd'hui, je constate qu'il n'y a plus beaucoup de produits distribués sur ce site. A suivre....

Les questions à se poser avant de s'engager sur un achat :


- Combien de fois (ou de km) vais-je utiliser cette remorque avant qu'elle ne soit trop petite pour mon enfant ? -> Déduire une fourchette de prix à y mettre.


- Quel usage ? -> si c'est vraiment pour de longues virées à vélo (plusieurs jours de suite) autant miser sur une structure étanche. Etanche par le haut (pluie) mais aussi par le bas (eclaboussures). C'est souvent le point faible des remorques. Si on peut éviter un bain de pied à l'enfant c'est mieux !


- Un carriole pour une ou deux places ? -> Même si on a pas le projet d'un deuxième enfant, il vaut mieux choisir une carriole deux places. L'enfant seul à plus de place, on peut le mettre au centre, à gauche ou à droite selon l'orientation du soleil ou de la vue. Cela permet de ranger à côté de lui les affaires que l'on souhaite avoir tout se suite sous la main à l'arrêt (vêtements plus chauds, repas, nécessaire de change, plaid, doudou, etc.)


- Cette remorque a-t-elle pour but d'être uniquement derrière un vélo ou souhaite-on pouvoir en faire aussi une poussette, une carriole à tirer en ski de fond ou en jogging ? -> le modèle Chariot (canadien) permet de diversifier l'usage par l'ajout d'éléments.


- Quel encombrement ? -> sur la route, toutes les carrioles se valent en largeur (qu'elles soient conçues pour 1 ou 2 enfants). Par contre pour le rangement, il est bien pratique d'avoir une carriole qui se range facilement à la maison (pliable, roues escamotables), dans un espace réduit (le plus plat possible) et qui peut être ouverte et fermée assez vite (pratique sur le quai de la gare ou en bas de l'immeuble).


- Quel espace pour les bagages ? -> La pratique nous a montré qu'il est idéal que les affaires spécifiques à l'enfant soient rangées dans sa carriole. Cela permet de ne pas mélanger les affaires des uns et des autres et offre un accès rapide (cela évite le "J'ai rangé son bonnet au fond d'une sacoche mais je ne sais plus laquelle".) On fera alors plutôt le choix d'un  modèle avec un "coffre conséquent".


- Quel poids ? -> Une remorque c'est lourd (même à vide). L'armature est en aluminium mais le socle parfois en tubes d'acier. On est pas à 1 kg près mais il faut tout de même éviter les modèles dépassant les 15 kg (pour exemple les carrioles avec le socle en plastique dur sont étanches et increvables, mais attention, elles sont super lourdes. C'es le cas du modèle captain XL de Chariot).


Pour notre usage (longues distances, 2 places, peu d'accessoires, facile à plier, grand coffre, pas trop lourd), j'ai identifié trois marques qui sortent du lot : Burley, Croozer et Chariot Carriers.


Après échange avec plusieurs couples d'amis qui roulaient déjà avec une remorque, on a fait le choix de la marque Chariot Carriers www.chariotcarriers.com/french/html/index.php

 

Cette marque propose un modèle plutôt sportif (Cougar), bien adapté au footing mais moins aux grandes expéditions à vélo (problème d'étanchéité par le dessous).

 

Le modèle Corsaire est adapté au voyage et offre une suspension.

 

Nous avons fait le choix du modèle Cabriolet (même modèle que la Corsaire mais sans la suspension). Nous ne souhaitions pas en effet avoir sur la carriole un élément potentiellement fragile (et devoir le regretter en cas de rupture au fin fond d'un chemin du Kamchatka).

 

De plus, nous avons remplacé les pneus d'origine par des Big Apple de Schwalbe, ce qui permet d'intervenir (un peu) sur l'amortissement des chocs. Mais il est bon de savoir, qu'une fois les Big apple montés, le frein à main n'est plus utilisable (il coince les roues). N'utilisant pas la carriole en poussette cela ne nous a pas gêné de devoir le retirer. Et puis ça a permis d'alléger la carriole vu le poids très lourd de ce frein.

 

L'avantage de la gamme Chariot  est de permettre l'ajout d'éléments comme le "Hamac pour nouveau-né" ou le "Support pour bébé". Notre fille a fait sa première sortie à vélo à l'âge de 7 mois et demi bien confortablement inclinée dans le hamac. On est passé au "Support pour bébé à partir de 9 mois.

 

Nous avons ajouté sur ce modèle une barre horizontale qui permet de pousser la carriole. Cette barre nous a été très utile, non pas pour aller à pied, mais pour faire sécher le linge fraichement lavé au cours de la journée. On a pu notamment étendre nos couches lavables. Séchage ultra rapide au soleil et au vent et succès garanti sur la route !

Notre retour sur cette remorque est très satisfaisant sur la conduite, le pliage, le rangement et la solidité. Le bémol que nous apportons concerne le rapport finition / prix. Pour plus de 500 euros, on aurait pu espérer un produit parfait jusque dans les finitions. Malheureusement il n'y a pas de solutions pour occulter les fenêtres afin de protéger totalement l'enfant du soleil. Il a donc fallu coudre de petits rideaux intérieurs pour les côtés. Pour l'avant et le dessus, on peut toujours placer le rabat du coffre mais cela reste une protection limitée. On a donc inventé plusieurs systèmes avec pinces à linge, velcro et grand foulard. Rien de concluant par grand vent....


Autre bémol, lorsque le coffre est bien rempli, il pousse sur la toile qui sépare le coffre de l'habitacle et penche l'enfant vers l'avant. Pas très confortable. Peut-être que la toile de notre carriole n'a pas été assez tendue au montage. Si d'autres on constaté ce problème (ou pas) nous sommes preneurs de retours d'expériences. Nous avons limité cette gène par la pause d'une chambre à air bien tendue.

Pour conclure : ne pas hésiter à comparer en ligne les modèles, à se tourner vers les forums et les sites des revendeurs pour des questions. A lire aussi les articles et comparatifs réalisés par Expemag.
http://www.expemag.com/velo-remorque-enfants/

 

Article rédigé par mon conjoint de vie, conjoint de voyage à vélo et papa de notre fille...

Publié dans : VOYAGES
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : TEMOIGNAGES CONSTRUITS A PARTIR D'EXPERIENCES, DE LECTURES, DE REFLEXIONS SUR LE PATERNAGE, LA PEDAGOGIE, L'EDUCATION, LA SANTE, LA COMMUNICATION NON VIOLENTE,LA NOURRRITURE, LA LITTERATURE ET LA MUSIQUE JEUNESSE, LES JEUX, L'INTERCULTURALITE, LES VOYAGES...
  • Retour à la page d'accueil

Profil

  • J'ECRIS EN TANT QUE MAMAN QUI SOUHAITE PARTAGER DES REFLEXIONS DE SON QUOTIDIEN EN FAMILLE AVEC DEUX FILLES NEES EN OCTOBRE 2009 ET JUILLET 2013 DANS LA REGION LYONNAISE.

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés